Garage et Carrosserie Gachnang S.A.
Nos sites des marques
  • VW
  • VW Nutzfahrzeuge

Le Multivan 6.1

Mise à jour d’une icône Première mondiale du Multivan 6.1 numérique

S’il existe une icône dans le monde des véhicules utilitaires, c’est bien le Combi Volkswagen. Transporter, Caravelle, Multivan et California : tous sont des best-sellers. En six générations (du T1 au T6), Volkswagen Véhicules Utilitaires en a vendu presque douze millions d’exemplaires. La gamme reçoit aujourd’hui une mise à jour majeure avec le T6.1. Mise à jour d’une icône. Sous le signe du numérique et de la connexion. Une armada de systèmes d’aide à la conduite, d’instruments numériques inédits et la toute dernière génération des systèmes d’infodivertissement Volkswagen avec carte SIM intégrée et accès en ligne permanent font leur arrivée à bord. Autres nouveautés : le design de la partie avant, le tableau de bord et des équipements de série plus fournis. L’ensemble est animé par des TDI de dernière génération développant de 90 à 199 ch. Pour la première fois, le Combi pourra être entraîné par un moteur 100 % électrique (avec une autonomie pouvant dépasser les 400 km selon la batterie installée)*. Le nouveau T6.11 arrivera sur le marché dans une première série de pays à l’automne 2019. Le Multivan 6.1 fait son apparition au Salon de l’automobile de Genève de cette année et se trouvera chez les concessionnaires suisses dès l’automne 2019.
Volkswagen Véhicules Utilitaires n’a cessé au fil des années de réinventer, de perfectionner et d’affiner les grandes lignes des utilitaires, grands monospaces et camping-cars vendus en Europe. Cette édition n’échappe pas à la tradition. Pour intégrer une nouvelle gamme de systèmes d’aide à la conduite, l’équipe de développement a modifié certains éléments techniques en profondeur. Thomas Sedran, Président du Directoire de Volkswagen Véhicules Utilitaires : « Le nouveau T6.1 est un véhicule conçu pour ici et maintenant. Nous avons travaillé sur un véhicule qui a fait ses preuves et remis les systèmes d’aide à la conduite et d’infodivertissement, ainsi que la connectivité en conformité avec les tout derniers standards de la technologie. »
Nouvel assistant de vent latéral « La direction assistée hydraulique du T6 a laissé place à une direction électromécanique et donc pilotable sur le T6.1. Elle ouvre ainsi la voie à de nouveaux systèmes d’aide à la conduite, ce qui change radicalement la donne. Avec le T6.1, nous voulions mettre la barre encore plus haut en matière de sécurité de conduite et de confort. La stabilité de marche était particulièrement importante pour nous. Et sur ce point, nous avons accompli des progrès significatifs », explique Alexander Hitzinger, Membre du Directoire, en charge du Développement technique. L’assistant de vent latéral appartient aux nouveaux systèmes d’assistance. Il stabilise automatiquement le véhicule dès que le vent latéral devient fort. Ce système entraîne une amélioration significative de la sécurité.
Les nouvelles aides à la conduite braquent et freinent automatiquement Grâce à la direction assistée électromécanique, l’assistant de maintien de voie « Lane Assist » fait lui aussi son arrivée à bord. Grâce à une caméra, il enregistre les délimitations de voie et maintient le T6.1 automatiquement sur sa voie. L’assistant aux manœuvres de stationnement « Park Assist » simplifie comme toujours les manœuvres d’accès et de sortie. Lorsque ce dernier est activé, le T6.1 se gare et sort automatiquement de la place de stationnement, le conducteur n’a plus qu’à actionner l’accélérateur et la pédale de frein. Et pour que les manœuvres manuelles se passent sans encombre, le système de protection latérale du Crafter a été adapté au T6.1. Il fait appel à des capteurs à ultrasons répartis autour du véhicule pour minimiser les risques d’endommagement. L’assistant de sortie de stationnement prévient les accidents survenant en marche arrière : il avertit des véhicules qui s’approchent latéralement dans la zone arrière du T6.1. Sans réaction de la part du conducteur, le système interagit de lui-même par une intervention de freinage.
« Trailer Assist » facilite les manœuvres avec une remorque Tous les modèles de la gamme sont prédestinés pour être utilisés comme véhicules tracteurs. Selon la motorisation, le poids tracté peut atteindre les 2 500 kg. Emprunté au Crafter, le « Trailer Assist » simplifie désormais les manœuvres effectuées avec une remorque. Il déleste le conducteur de la tâche complexe consistant à tourner le volant à gauche pour qu’une remorque tourne à droite en marche arrière et inversement. En utilisant le bouton tournant du réglage électrique de rétroviseur extérieur, tel un joystick, et en visualisant l’affichage sur le poste de conduite, le conducteur règle l’angle sur lequel l’ensemble véhicule-remorque doit s’aligner pour reculer. Le T6.1 se charge des manœuvres en agissant sur le volant. Le « Trailer Assist » tire parti à la fois du « Park Assist », de la direction assistée électromécanique et de la caméra de recul « Rear View » (qui enregistre l’angle d’articulation du timon). La gamme des nouveaux systèmes est complétée par un système de détection de la signalisation routière par caméra frontale.
Intérieur numérique avec nouveau tableau de bord Le tableau de bord du T6.1 a été repensé. Albert Kirzinger, Responsable du design de Volkswagen Véhicules Utilitaires : « Nous avons fait évoluer le poste de travail du conducteur en fonction des besoins liés à l’univers du numérique. » L’équipe d’Albert Kirzinger a ainsi réuni toutes les conditions pour intégrer au T6.1 le « Digital Cockpit » (instruments entièrement numériques) et la plateforme modulaire d’infodivertissement (MIB3) de troisième génération. La fusion du « Digital Cockpit » et du MIB3 crée un ensemble d’écrans réunissant les éléments d’affichage et de commande numériques sur un seul et même axe de visualisation.
Le « Digital Cockpit » a une diagonale de 10,25 pouces Le « Digital Cockpit » de 10,25 pouces du T6.1 s’impose comme une nouvelle référence. Cet écran riche en contrastes offre un graphisme clair et de haute qualité. Le conducteur peut choisir entre différentes configurations d’écran à l’aide de la touche « View » sur le volant multifonction. Configuration no 1 : le compte-tours et le compteur de vitesse s’affichent en mode interactif sur des cadrans. Le milieu de l’écran est occupé par un niveau configurable au choix, comme le répertoire de contacts du smartphone. Avec le système d’infodivertissement haut de gamme, la carte de navigation peut également s’afficher au centre, entre les deux cadrans. Configuration no 2 : l’affichage s’organise de façon numérique, sans cadrans, autour de différents modules d’information. Un affichage personnalisable est là encore intégré au centre, par exemple la médiathèque. Les instruments analogiques classiques ont eux aussi été repensés, avec l’affichage multifonction disposé au centre.
MIB3 avec un écran allant jusqu’à 9,2 pouces Les nouveaux systèmes de navigation du MIB3 « Discover Media » (8,0 pouces) et « Discover Pro » (9,2 pouces) sont un autre élément marquant à bord du T6.1. L’interface graphique de ces systèmes à écran tactile a été remaniée et l’écran d’accueil personnalisable permet de paramétrer l’affichage selon ses besoins, à la manière des applications sur un smartphone. De plus, l’écran du « Discover Pro » est entièrement revêtu de verre. Le programme d’infodivertissement est complété par les systèmes MIB2 « Composition Audio » (avec affichage à ligne) et le « Composition Colour » (écran tactile de 6,5 pouces).
Systèmes d’infodivertissement avec carte SIM intégrée Nouveauté majeure commune à tous les systèmes d’infodivertissement, une carte SIM (eSIM) est intégrée (disponible en option pour le « Composition Audio »). La eSIM ouvre une nouvelle gamme de fonctions et de services en ligne. À l’exemple de la fonction eCall : en cas d’accident, le système envoie automatiquement la position du véhicule à un centre d’appels d’urgence et établit une communication vocale. Si aucune réponse ne vient de l’intérieur de la voiture, les secours sont informés. Par ailleurs, la carte eSim établit l’interface avec « Volkswagen We » – un nouvel univers de services en ligne. Les systèmes 8,0 et 9,2 pouces du MIB3 intègrent également des fonctionnalités comme la radio Internet et les services de streaming musical.
Des commandes simplifiées par une interface vocale naturelle La technologie eSIM rend les commandes encore plus intuitives et simples. En effet, les systèmes d’infodivertissement 8 et 9,2 pouces du T6.1 réagissent désormais aux commandes vocales en langage naturel. La saisie vocale est comparée au contenu d’une base de données en ligne et automatiquement traduite en commandes numériques. À l’instar d’autres appareils intelligents, il suffit d’un message d’activation pour solliciter l’attention du T6.1 : dans ce cas « Hey Combi ». Si le conducteur dit par exemple : « Je souhaite me rendre place de la République à Paris », le système de navigation proposera l’adresse exacte comme nouvelle destination.
« Apple CarPlay™ » fonctionne désormais sans câble Le MIB3 perfectionne une autre interface importante : « App-Connect ». Cette fonction permet d’utiliser des applications de smartphone telles que « Google Maps », la « Médiathèque » ou « Spotify » directement depuis l’écran du système d’infodivertissement. Jusqu’à présent, cette fonctionnalité nécessitait toujours une liaison par câble entre le smartphone et le véhicule. Pour les utilisateurs d’iPhone, l’utilisation de ce câble appartient au passé sur les systèmes 8,0 et 9,2 pouces : une fois couplé, l’iPhone se connecte automatiquement au système d’infodivertissement via le protocole Bluetooth et le système « Apple CarPlay™ » (sans fil). Désormais, les smartphones de toute marque peuvent également être rechargés sans câble, via une station de recharge inductive intégrée au nouveau tableau de bord.
De nouvelles solutions de détail perfectionnent le quotidien professionnel Volkswagen Véhicules Utilitaires propose de toutes nouvelles fonctionnalités conçues pour l’usage professionnel au quotidien. Parmi celles-ci figurent une prise de courant 230 V au niveau du siège conducteur et un casier verrouillable dans la banquette à deux places côté passager avant. Une nouvelle possibilité de charger les objets particulièrement longs est également prévue : ceux-ci pourront désormais être glissés jusque sous la banquette avant à deux places. La longueur de chargement maximale passe ainsi de 2 450 mm à 2 800 mm ou de 2 900 mm à 3 300 mm sur la version à empattement allongé. D’autre part, le Transporter est doté d’un verrouillage séparé de l’espace de chargement (pour les véhicules avec cloison de séparation). L’espace de chargement peut donc être verrouillé par rapport à la cabine. Possibilité no 1 : seul l’espace de chargement est verrouillé (mode « facteur »). Possibilité no 2 : seule la cabine est verrouillée (mode « atelier »). Un « pack messagerie » suivra ultérieurement, intégrant une version encore plus robuste de certaines parties fortement sollicitées, telles que l’alternateur, la batterie ou les arbres de transmission.
Nouveau design de la partie avant S’il est un véhicule utilitaire au monde dont le design est réputé parfait tel qu’il est, c’est bien le T6. Mieux encore, le design de ce véhicule polyvalent est devenu culte aux yeux de nombreux adeptes depuis bien longtemps. C’est pourquoi l’équipe réunie autour d’Albert Kirzinger, responsable du Design, a rendu la partie avant encore plus affûtée. « Le T6.1 affiche un visage encore plus présent. Nous avons désormais intégré une très large prise d’air, requise pour les moteurs modernes. Dans le même temps, nous avons souligné la largeur et dessiné un regard encore plus affûté », explique Albert Kirzinger. Le bandeau formé par les phares, plus compacts, et la partie supérieure de la grille de calandre est plus mince que sur la version précédente. « Dans cette zone, nous avons dessiné un nouveau double insert chromé qui s’étire sur toute la largeur et se prolonge dans les phares sous la forme de bandeaux LED. Le véhicule dégage un charisme à nul autre pareil et se reconnaît, même de loin, comme un T6.1. » Selon le modèle et le niveau de finition, l’avant peut être personnalisé avec des détails chromés supplémentaires. La gamme des coloris et des jantes disponibles a elle aussi été revue.
Les moteurs Euro 6d-TEMP développent entre 90 et 199 ch La gamme de motorisations a également été remaniée. Pour son lancement sur le marché, le T6.1 à traction est proposé avec des moteurs turbodiesels 2,0 l de haute efficacité (2.0 TDI). Ils sont tous conformes à la norme antipollution Euro 6d-TEMP. Le nouveau moteur d’entrée de gamme développe 90 ch (66 kW) et a gagné en puissance par rapport à la version précédente, à 84 ch (62 kW). Au niveau de puissance supérieur, le 2.0 TDI développe désormais 110 ch (81 kW) et remplace les anciens blocs de 102 ch (75 kW) et 114 ch (84 kW). Deux moteurs ont été repris de la génération précédente : le 2.0 TDI de 150 ch (110 kW) et un 2.0 TDI bi-turbo de 199 ch (146 kW). Le TDI 150 ch peut être associé en option à une boîte DSG à double embrayage ou à la transmission intégrale 4MOTION (boîte mécanique ou DSG). La version haut de gamme de 199 ch est livrée de série avec une boîte DSG (plus 4MOTION en option).
Grâce à la coopération avec notre partenaire ABT, le T6.1 sera même proposé en version zéro émission. Avec une puissance de 112 ch (82 kW) et une capacité de batterie de 38,8 kWh ou 77,6 kWh, il est possible d’atteindre une autonomie supérieure à 400 km (NEDC) – idéal pour une utilisation professionnelle en milieu urbain.
Le Multivan 6.1 fait son apparition au Salon de l’automobile de Genève de cette année et se trouvera chez les concessionnaires suisses dès l’automne 2019.
*La commercialisation en Suisse n’est pas encore confirmée.